Le RB 59-62 (Réseau Bronchiolite Nord Pas-de-Calais)

 

Comment est né le RB59 ?

 

Historique du RB59 :

Créé en 2005 à l’initiative de kinésithérapeutes libéraux , le Réseau Bronchiolite 59 regroupe à ce jour près de 800 professionnels de santé et 13 hôpitaux.

Ses missions :

Organiser la permanence des soins de ville en kinésithérapie respiratoire pendant l’épidémie de bronchiolite (octobre à avril)

Garantir la qualité des soins pendant les gardes et améliorer la prise en charge paramédicale et médicale, par la formation des professionnels

Informer et éduquer les familles sur les maladies respiratoires du nourrisson

Coordonner les professionnels concernés par la mise en place d’un dossier patient partagé papier (fiche-bilan kiné) et en cours d’informatisation

Repérer les nourrissons à profil asthmatique et les réorienter vers leur médecin pour un bilan

 Le Réseau Bronchiolite 59 est un réseau de santé financé par le Fonds d’Intervention pour la Qualité et la Coordination des Soins (FIQCS), sur décision de l’Agence Régionale de Santé (ARS).

Les ambitions du RB59 :

Développement à l’échelle de la région Nord-Pas-de-Calais.
Promouvoir la recherche, la formation des professionnels de santé (…), renforcement des liens avec les différents professionnels et les structures de santé impliquées dans la PEC de la bronchiolite.

 

A quoi sert le RB59 ?

 

Les objectifs du RB59 :

Populations concernées

– Jeunes enfants atteints de bronchiolite, d’asthme ou d’autres maladies respiratoires sécrétantes

Professionnels de santé intervenant sur ces pathologies : médecins, kinésithérapeutes, pharmaciens

 Les missions du RB59:  

Organiser la permanence des soins de kinésithérapie respiratoire pédiatrique par la mise en place d’un tour de garde des kinésithérapeutes sur toute le département du Nord. Les week-ends et jours fériés de début Octobre à fin Avril, avec 383 kinésithérapeutes inscrits au tableau des gardes,18 à 21 kinésithérapeutes sont de garde chaque week-end et jour férié et plus de 1500 enfants sont pris en charge en moyenne chaque année.

Améliorer la qualité des soins: des kinésithérapeutes du réseau : ils signent une charge éthique et professionnelle les engageant notamment à suivre une formation continue , à respecter un protocole de soins partagé, à remplir une fiche-bilan pour chaque enfant pris en en charge pendant la garde… / des médecins, des kinésithérapeutes (non inscrits au planning des gardes), des pharmaciens, des paramédicaux et des professionnels de la petite enfance par l’organisation de formations et la diffusion d’outils pédagogiques.

 – Informer et éduquer les familles par l’élaboration et la diffusion d’une campagne de prévention et d’éducation visant à dédramatiser la bronchiolite et induire les comportements adaptés (consultation d’un médecin de ville, mesures hygiéno-diététiques…). Cette campagne repose sur différents supports (affiches, guide destiné aux familles…).

Coordonner l’ensemble des professionnels: Le conseil scientifique et pédagogique du Réseau Bronchiolite 59 – présidé par le Dr Valentine HOEUSLER, pneumopédiatre du GHICL de Lille- regroupe des représentants de tous les professionnels concernés. Il mène des actions de recherche appliquée et élabore les protocoles et guides de prise en charge, les programmes de formation, ainsi que le dispositif médical du réseau. Il permet également de coordonner la ville et l’hôpital sur des procédures communes (traitements, critères d’hospitalisation…) mais également de définir et clarifier les tâches entre les différents secteurs et les différents professionnels. / La fiche-bilan est le principal outil de coordination du Réseau Bronchiolite 59. Remplie par les kinésithérapeutes pour chaque patient pris en charge pendant les gardes, élaborée dans le but de « sécuriser » la prise en charge, cette fiche permet également de structurer la séance et d’identifier facilement si l’état clinique de l’enfant contre-indique la kinésithérapie ou nécessite une réorientation vers un médecin. C’est grâce à cet outil que sont repérés les nourrissons à risque asthmatique, c’est à dire présentant plus de 3 épisodes de bronchiolite, avant l’âge de 2 ans.

 Repérer précocement l’asthme du nourrisson et améliorer sa prise en charge pour les nourrissons présentant 3 épisodes d’obstruction bronchique ou plus depuis la naissance : La fiche-bilan de l’enfant suit la famille, et permet aux professionnels qui prennent ordianairement l’enfant de repérer précocement les enfants à risque asthmatique. Toutefois, le Réseau Bronchiolite réalise également un suivi et peut alors attirer l’attention du médecin prescripteur sur les récidives de son patient et le risque d’asthme. Des recommandations de prise en charge sont également envoyées / Si le nourrisson présente 6 épisodes d’obstruction bronchique depuis la naissance ou plus (critère de gravité), le praticien (médecin ou kinésithérapeute) se met en contact avec le réseau qui appellera le médecin de l’enfant. La famille est invitée à faire un bilan chez le médecin qui suit l’enfant.

 Nos équipes

Cellule de coordination

Direction :
Mr. Jean François HILAIRE, président, Kinésithérapeute

Mme. Natacha GOUBET, coordinatrice départementale, Master 2 Santé Public et Education à la Santé 

Equipe de coordination: kinésithérapeutes libéraux et hospitaliers, médecins libéraux et hospitaliers, représentants des organismes de permanence des soins, représentants d’organismes de formation médicale et paramédicale, recherche …

Pôle administratif

Mme Nathalie FÉVRIER  assistante de coordination

Bureau :

Mr HILAIRE Jean-François, Président, kinésithérapeute

Mme DELABY Pia, Secrétaire Général, kinésithérapeute

Mme LELIEVRE Marine, Secrétaire, kinésithérapeute

Mr MOREEUW Michel, Trésorier, kinésithérapeute 

Acteurs dans le réseau

13 établissements de santé :

CHRU de Lille, GHICL Lille, CH de Seclin, CH de Roubaix, CH de Tourcoing, CH de Douai, Clinique St Amé de Douai, CH de Cambrai, Polyclinique Ste Marie de Cambrai, CH de Maubeuge, Ch de Dunkerque, CH d’Armentières, Centre 15

609 professionnels de santé

552 libéraux :
383 kinésithérapeutes

47 pharmaciens
69 médecins généralistes 
28 spécialistes (pédiatres, pneumopédiatres…)
5 autres paramédicaux

33 hospitaliers :
22 kinésithérapeutes hospitaliers

11 praticiens hospitaliers (pédiatres, pneumopédiatres, urgentistes pédiatriques)

24 autres acteurs du secteur social ou médico-social (collectivités locales et territoriales, professionnels de la petite enfance, instituts de formation, associations et réseaux divers)